Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un quatre avril 2016

Non seulement il faut interdire les «traitements et soins» imposés par les institutions concernées mais néanmoins, il faut punir les acteurs institutionnels pour les crimes commis contre des innocents. Il y en a beaucoup, partout où les logiques macabres son érigées en référence dans les pratiques psychiatriques institutionnelles. J'attire l'attention de tout le monde qui a un peu de sens et sensibilité que Nathalie Dale a été systématiquement pulvérisée à Aix-en-Provence le 31 janvier 2014 après de longues années de souffrance et de lutte pour sa dignité, pour satisfaire les auteurs de ces logiques mortifères bien inscrites dans un paradigme de l'idéologie d'exceptionnalisme institutionnel. Bien que ce que j'ai dit avant soit vrai, il reste que la vérité est importante, il n'en demeure pas moins qu'elle n'est pas toujours facile à entendre dans cette société. Voir les détails dans le blog www.cvjn.over-blog.com

La maltraitance psychiatrique hospitalière et l'abus de tutelle/curatelle sont des faits sociologiques incontestables qui se manifestent dans plusieurs dimensions. Les nier ou les ignorer n'empêche pas d'étouffer le cri des personnes pauvres, maltraitées et anéanties, coupables d'être malade ou d'avoir demandé de l'aide à cette société. Elles ne sont traitées que de simples chiffres qui attendent la mort au nom de «soins» et de «protection». Dire cette vérité n'est pas seulement prendre le risque mais attendre le pire dans les réponses aux schémas institutionnels. Il y a longtemps, Pierre Bourdieu (1988) disait : «La vérité sociologique a une telle violence qu'elle fait souffrir».

Seules des luttes et des mobilisations collectives et citoyennes s'imposent, non seulement pour la dignité et la sécurité de personnes tout à la fois vulnérables et victimes d’une maltraitance psychiatrique et sociale, mais encore pour une restauration de toute protection humanisée (officielle : judiciaire, sociale et médicale) , pour que celle-ci soit à nouveau le bouclier du handicap et de la vulnérabilité face au prédateur professionnel... et non pas l’inverse.

Mon mot pour mon anniversaire 04 avril

M'hamed EL Yagoubi

Compagnon de Nathalie

Marseille

Collectif Vérité et Justice pour Nathalie