Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les pratiques de tutelle et curatelle en France sont sources d'interrogations. Une machine de dépossession et de déshumanisation des vulnérables

 

 

Les pratiques de la tutelle et curatelle ne sont plus questionnées et interrogées par les acteurs institutionnels pour évaluer le fonctionnement de ce système de « protection juridique des majeurs » alors que plus d'un million de personnes sont déjà piégées dans des formes des abus monstrueux par des personnes mandataires dont la majorité est loin de respecter les ordonnances de la justice.
Nous savons toutes et tous qu'elles agissent dans des associations qui portent des appellations trompeuses comme Association Société Hygiène Mentale, Association de soutien des personnes en situation de handicap psychique ou « mental », Association d' « accompagnement » des personnes handicapées, etc. Il "vaut mieux être seul que mal accompagné". Disait Jean-Luc Mélenchon dans un meeting à Toulouse le 28 août 2016.


Quiconque a fait l'expérience dans ce système pour demander cette « protection » ne pourrait pas ne pas s'indigner contre l'ampleur de la dépossession et de la prédation organisées contre des vulnérables qu'ils soient jeunes ou adultes, hommes ou femmes, seniors ou âgés. Une main mise directe sur leur argent et leurs ressources par des mécanismes mafieux. C'est une mine à ciel ouvert livrée à des prédateurs sans pour autant se faire des soucis.


Des publications sérieuses et des témoignages forts et crédibles sont nombreux pour comprendre comment ces pratiques ont infecté la santé de la société : Valérie Labrousse (2014) : LES DEPOSSEDES. Enquête sur la mafia de tutelle. Ed., Du Moment. Franck Hagenbucher (2010)) : Lettre ouverte à un tu(t)eur professionnel. L'Harmattan. NOS AÏNES ENTRE TUTELLE ET CANICULE. L'Harmattan (2006).

 

Des personnes maltraitées et abusées par ce système jusqu'à leur destruction totale par la privation de leurs droits au nom de la « protection » ne sont pas des faits divers mais un fait social et institutionnel structurel. Ce ne sont pas des petits dysfonctionnements mais des formes d'euthanasie sociale active.


Des personnes sous tutelle sont mortes de faim dans leurs appartements. Le cas de Sylvie à Tourcoing n'est pas isolé. Voir le lien : http://www.lavoixdunord.fr/…/deces-de-sylvie-velghe-a-tourc…


Le cas de Nathalie Dale à Aix-en-Provence, malmenée et dépouillée par la curatrice par des mécanismes de l'amputation de ses maigres allocations AAH. Voir le lien ici :http://cvjn.over-blog.com/2016/02/nathalie-texte-explicatif-cvjn.html. Pire, elle est allée plus loin dans sa logique prédatrice en lui coupant le téléphone fixe, Internet, le forfait du portable et surtout la résiliation de de sa mutuelle. Tous ces éléments sont qualifiés de "dysfonctionnement". Non ! C'est du vol et de l'escroquerie. D’ailleurs, le service juridique de "protection" des majeurs du Tribunal d'instance d'Aix-en-Provence, a été bien informé dans un rapport détaillé avec des preuves jointes le 13 octobre 2013, moins de quatre mois avant sa destruction le 31 janvier 2014 à l'âge de 43 ans. Le plus étonnant, c'est le silence violent des services concernés et de monsieur tout le monde. Les familles et les proches des victimes le savent très bien. Ils savent comment ce silence a atteint le fond de l'ignoble et de la lâcheté. La valorisation des inversions perverses et la relation compliquée avec la vérité violente qui fait souffrir parlent d'elles-mêmes.

Un paquet de témoignages est à votre disposition pour se faire une idée sans préalable sur ces monstres qui agissent à visage découvert sans craindre les conséquences et sans se poser des questions sur la nature et l'objectif de leur mandat.

 


Les pratiques de tutelle et curatelle en France sont sources d'interrogations. Une machine de dépossession et de déshumanisation des vulnérables.

 

Tutelle et curatelle sont des facettes d'une entreprise criminelle animée par des acteurs prédateurs qui agissent aux visages découverts sur le bien des vulnérables au nom de la "protection juridique" et de l'"accompagnement" et du "soutien".

Seules des mobilisations ascendantes des collectifs des proches pourraient aboutir à mettre fin à ces pratiques et traduire ces prédateurs devant la justice pour rendre des comptes.

 

Il n'y a aucun doute que cette société est profondément infectée par ce virus socio-judiciaire qui s'abrite sous une belle appellation : "Protection juridique des majeurs". Une fonction sensée porter une humanité à des centaines de milliers des personnes vulnérables se trouve complètement déléguée à des prédatrices et prédateurs agissant dans des associations non contrôlées pilotées par des acteurs cooptés selon des mécanismes bien rodés pour dissimuler, voler, escroquer et déposséder les "protégés" avec la complicité effrayante de la psychiatrie.

Le collectif vérité et justice pour Nathalie avait lancé plusieurs alertes et signaux sur ces pratiques qui déshonorent cette société. Il n'était pas le seul d'avoir précisé et dénoncé ce fonctionnement à partir des cas incontestables surtout celui la prédatrice curatrice de SHM (Société d'Hygiène Mentale). Pour un rappel : Cette curatrice contre qui j'ai déposé une plainte le 12 novembre 2014 pour escroquerie et négligences volontaires a été un acteur majeur dans le processus de destruction de Nathalie. Des preuves sont là qui témoignent sans commentaire des prélèvements non justifiés, la résiliation de la mutuelle et de l'abonnement téléphonique et internet et même le portable. Un rapport détaillé avait été communiqué au service des juges de tutelle du T.I. d'Aix-en-Provence le 13 octobre 2013, juste quelques mois avant sa destruction.

Je suis complètement bouleversé et effrayé par la découverte de ces faits soutenus en amont et en aval par des logiques institutionnelles et politiques, voire culturelles. Comment se fait-il que cette escroquerie organisée depuis longtemps passe sous le radar de cette société ?

Est-ce une une vérité interdite ?

Y a-t-il une peur de démonter les mécanismes du fonctionnement de cette boîte noire de tutelle et curatelle ?

Mes questions posées et largement partagées sont plus utiles que des réponses attendues ou ignorées tant que la méfiance a pris le pas sur la confiance et la ruse sur l'honnêteté. 

Pour atténuer ignorance propagée et lever le voile, voir la burka sur ces pratiques, il est intéressant de passer un petit moment de votre temps dans le survol de ces liens. Je suis convaincu que vous allez vivre un temps d'effroi et choc.


Rapport de Défenseur des droits 2016. Ici :

http://www.defenseurdesdroits.fr/sites/default/files/atoms/files/rapport-majeurs_vulnerables-v5-num.pdf

Rapport de la Cour des Comptes 2016. Ici :

https://www.tutelleauquotidien.fr/Actualites/04-10-2016-rapport-de-la-cour-des-comptes-sur-la-protection-juridique-des-majeurs.html

Presse et témoignages. Ici :

 

La tutrice détournait l'argent de la nonagénaire fortunée :

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2016/05/27/La-tutrice-detournait-l-argent-de-la-nonagenaire-fortunee-2728728
http://www.laprovence.com/…/ils-jettent-les-meubles-des-loc…
http://www.laprovence.com/…/vaucluse-elle-refuse-que-lhopit…
http://france3-regions.francetvinfo.fr/…/montargis-un-salar…
https://blogs.mediapart.fr/…/l-ahurissant-scandale-des-tute…
http://m.nicematin.com/…/une-gerante-de-tutelle-renvoyee-en…

http://www.lepoint.fr/societe/tutelles-la-cour-des-comptes-effrayee-par-l-absence-de-controles-12-10-2016-2075373_23.php#xtor=CS2-238

www.justiciablesencolere.com

Collectif Vérité et Justice pour Nathalie

www.cvjn.over-blog.com

M'hamed EL Yagoubi

Marseille

France

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :