Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lahbib, 77 ans, handicapé agressé sauvagement  coupable d'être vieux, coupable d'être handicapé avec une canne d'appui pour tenir debout et coupable de ne pas être Français.

Le lien ici : https://www.yabiladi.com/articles/details/55670/france-chibani-marocain-victime-d-une.html

Bien que ce fait soit qu'une petite partie visible de l'iceberg, il y a aussi un risque majeur qui guette la cause en soi de se voir récupérée par des organisations source d'interrogations que de représentations. La cause des personnes en situation de handicap et des personnes âgées victimes des maltraitances et des discriminations extrêmes doit engager la société entière

 

«Je ne comprends pas comment on peut attaquer, frapper, mettre une personne handicapée avec une béquille à terre et la frapper. Pour moi c’est impensable», fustige le fils de la victime."

Le terrorisme social envers des personnes en situation de handicap et surtout envers des personnes âgées en France est symptomatique de la défaite de cette société en amont et en aval de son fonctionnement institutionnel et culturel. Des rapports accablants sur l'indifférence quasi-totale des Français sur les formes de maltraitance cruelle jusqu'à la destruction totale dans les hôpitaux psychiatrique des personnes en situation de souffrance psychique et les cortèges à perte de vue des personnes âgées chosifiées dans les sois-disant maisons de retraites, couloirs de morts, qui attendent une mort mauvaise dans la maltraitance et la solitude sont des faits réels qui font froids dans le dos. Ces pratiques mortifères ne datent pas d'aujourd'hui, elles sont bien enracinées dans les pratiques professionnelles et sociales motivées par une culture de déshumanisation érigée en ingénierie sociale. Pour plus de connaissances précises, je vous invite à lire l'ouvrage de référence sur ces faits monstrueux en France qui prétend être pays des droits de l'homme : NOS AINES ENTRE TUTELLE ET CANICULE. Frank Hangenbucher. L'Harmattan. 2006. Et aussi, un autre ouvrage : ON TUE les veux de Christophe Fernandez et al. Ed., Fayard. 2006. La France a déjà tourné son dos à ses vieux et à ses malades. Pire, elle justifie ces pratiques criminelles au nom de la gestion de la qualité et de la post-modernité dans un silence violent de l'ensemble. La France en tant société, est déjà engagée dans le processus d'extinction cérébrale. Néanmoins, des voix et des collectifs se manifestent pour s'indigner, autant que faire se peut, contre des dérives extrêmes des logiques institutionnelles et de la complicité des médias et des sciences sociales, psychologiques et lapsychiatrie dans cette entreprise d'extermination des pans entiers de la société par des mécanismes de la tutelle qui n'est que procédures de dépossession et par des médicaments psychiatriques qui ne sont que des instruments conçus pour une insensibilité généralisée. Le lien ici :
[bibliobs.nouvelobs.com]. Ce sont des vérités interdites qui déplaisent aux médias en France. Elles renvoient cette société ou ce soi-dosant modèle social à ses agressivités froides.

 

Collectif Vérité et Justice pour Nathalie

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :